Inchiesta su Babbo Natale

Un sospetto 'Babbo Natale' in giro ad AostaHa compiuto otto anni e per ora il piccolo Alexis tiene e l'"Operazione Babbo Natale" regge. Leggevo su "La Repubblica" che lo psicologo Chris Boyle, dell'Università di Exeter, da due anni sta indagando su quando, come e perché si smetta di credere alla magia del Natale. Dagli esiti in corso ciò avverrebbe intorno agli otto anni, e spesso sono proprio i genitori ad ammettere l'inganno, lasciando più o meno volutamente tracce che il bambino mette assieme per giungere alle sue conclusioni. Poi ci pensa - nella mia esperienza di papà - il nefasto passaparola fra compagni di scuola o la scelta sadica dei fratelli più grandi. Così ricorda mia moglie, quando fu proprio il fratello - con fare saputo - ad infrangerle, quando era ancora piccina, il mito di Babbo Natale.

Comunque sia, la ricerca di questo professor Boyle su oltre un migliaio di persone mostra che, secondo il 34 per cento dei partecipanti, la leggenda di Babbo Natale ha contribuito a migliorare il proprio comportamento durante la prima infanzia. Un terzo dei partecipanti ha raccontato di essere rimasto turbato dalla rivelazione su Babbo Natale, mentre il quindici per cento si sarebbe sentito tradito, ed il dieci per cento ricorda di essersi arrabbiato, Il trenta per cento dei partecipanti ha dichiarato infine di aver perso in parte la propria fiducia negli adulti dopo aver scoperto la verità.
Leggo con il sorriso su "Libération" una domanda sul fatto se esista o no Babbo Natale del piccolo Bertrand, anni sei. Nella rubrica "Checknews" gli risponde - direi coraggiosamente - Pauline Moullot: «Bonjour Bertrand, ça tombe bien, nous nous sommes aussi posé la question à la rédaction et nous ne sommes pas d'accord entre nous. Pour savoir si le Père Noël existe, le mieux est donc que tu fasses ta propre enquête car nous risquons de ne pas pouvoir te donner la réponse à temps. Mais comme nous sommes journalistes, nous te donnons quelques conseils pour t'aider à faire cette enquête.
As-tu déjà essayé de le contacter? Quand on fait une enquête, le mieux c'est d'essayer de joindre directement la personne concernée. Quand tu envoies ta liste au Père Noël, poste toi-même ta lettre. D'après nos informations, tu n'es pas obligé de mettre un timbre sur l'enveloppe. Dans quelques semaines, tu auras peut-être une réponse. Ce sera un indice, non
Tu peux aussi essayer de lui téléphoner. Nous avons essayé de l'appeler à ce numéro gratuit: 04.22.52.10.10. Malheureusement, il était absent et nous sommes tombés sur son répondeur. Mais tu seras peut-être plus chanceux.
L'as-tu déjà vu? Si oui, où et quand? Prenons quelques exemples, et regardons la situation. Depuis le début du mois, tu as pu voir un certain nombre de Pères Noël dans les rues ou les magasins. Pourtant, tu dois savoir que le père Noël devrait être en train de préparer ses cadeaux. Comment peut-il avoir le temps de se promener en même temps dans les rues de Paris, New York ou Sao Paulo?
Plusieurs hypothèses: le Père Noël existe, et c'est bien lui que tu vois dans la rue. Il a tout simplement chargé les lutins qui l'aident dans son atelier de finir tous les cadeaux pour lui. Comment peut-il être partout en même temps? S'il a le temps de distribuer tous les cadeaux de tous les enfants du monde en une seule nuit alors il peut bien se déplacer très rapidement d'un Pays à l'autre en une journée.
Le Père Noël existe, mais ce n'est pas lui que tu vois dans la rue. En fait, il a des envoyés (un peu comme les ambassadeurs) à qui il demande de le représenter un peu partout... C'est pour ça que tu peux en voir plusieurs en même temps.
Le Père Noël n'existe pas. Mais alors, qui te fait des cadeaux?
Interroge des témoins. Les témoins, ce sont les gens qui ont pu voir ou rencontrer le Père Noël. Eux seuls pourront t'en parler et te dire s'il existe. Demande toi qui t'a déjà parlé du Père Noël. Est-ce que ce sont tes parents, ta famille, tes professeurs? Est-ce qu'ils l'ont vu ou en ont juste entendu parler? Tu peux leur demander par exemple qui te fait des cadeaux si ce n'est pas le Père Noël. Tu dois aussi te demander pourquoi on voit autant de cadeaux dans les magasins. Voici quelques exemples de question que tu peux leur poser sur ce dernier point: "est-ce que le Père Noël est si vieux qu'il n'a plus le courage de les fabriquer et est obligé de les acheter?", "est-ce que ce sont des cadeaux pour les enfants qui n'ont pas été sages et qui n'auront pas de cadeau du Père Noël mais en auront donc de leur famille pour les consoler?", "est-ce que ce sont des cadeaux pour les adultes?", "d'ailleurs, pourquoi le Père Noël ne fait pas de cadeaux aux adultes?".
Pose leur un maximum de questions. Et essaie de "croiser tes sources": cela veut dire qu'il faut que tu vérifies si tous les témoins que tu interroges te donnent les mêmes réponses. Si ce n'est pas le cas, demande leur pourquoi.
Enfin, il faut aussi que tu vérifies si tes témoins sont crédibles ou pas. Cela veut dire: est-ce que tu leur fais confiance? Par exemple, est-ce que tes amis te mentent plus souvent que tes parents?»
.
Insomma il piccolo Bertrand si trasformerà in un piccolo investigatore e forse acquisterà un po' di tempo...

Registrazione Tribunale di Aosta n.2/2018 | Direttore responsabile Mara Ghidinelli | © 2008-2021 Luciano Caveri