Uno strano progetto

L'articolo del 'Nouvelliste'"Soleil-Valais A-t-il besoin d'un tunnel pour Châtillon?" Leggo questo titolo sul "Nouvelliste" su di un'intervista a un albergatore vallesano, Peter Bodenmann, dedicato ai problemi dell'energia. Il tono è, per capirci, di questo genere: "Le Valais a une surface de 5224 km carrés. Un pour-cent de cette surface suffit pour produire, à partir de cellules photovoltaïques, davantage d'électricité que les barrages. Est-ce que cela entraînerait une dégradation du paysage? Ou serait-ce plutôt la grande chance économique et écologique du canton?"
Più avanti l'intervistato si infila in una strana spiegazione: "Une approche à vérifier: l'injection de 1,5 million de mètres cubes d'eau potable et turbinée dans une caverne. Une eau que l'on pourrait repomper vers le bassin d'accumulation en cas de besoin. Le Rhône serait ainsi ménagé.
La caverne aurait la forme d'un tunnel, reliant le Valais à Châtillon, dans le Val d'Aoste. Ce tunnel permettrait au surplus d'envoyer en Italie le courant produit par "Soleil-Valais". Ainsi, nous n'aurions pas à construire de nouvelles lignes électriques. Mais nous pourrions démanteler les lignes existantes.
Incroyable, tout cela? Bien plutôt, il est incroyable que nous ne puissions pas penser aussi loin. Autrefois, Roger Bonvin et Albert Coudray avaient esquissé des plans. Aujourd'hui, au tour des experts de l'Etat - de Plaz à Brakelmann - d'être interpellés"
.
Questa la curiosa proposta di cui non ho trovato nulla altrove. Direi, comparandolo con una diga come "Place Moulin", che il quantitativo d'acqua citato è troppo basso per questa singolare centrale elettrica sotterranea (se ho ben capito) dal Vallese sino alla Valle d'Aosta, utile anche, nell'immaginifica proposta, per trasportare l'energia.
Chissà che qualcuno più bravo di me, come investigatore, non possa dirci di più!

Registrazione Tribunale di Aosta n.2/2018 | Direttore responsabile Mara Ghidinelli | © 2008-2020 Luciano Caveri