Parigi, un esempio di un Museo per ricordare

Nessuno nasce e si sviluppa nella sua personalità se non è accompagnato dalle necessarie conoscenze, che sia il cerchio familiare, il frutto delle amicizie e naturalmente il percorso di istruzione. Diciamo che forse una differenza importante sta nel fatto che il Web, pieno di altri inconvenienti, offre - per chi sappia fare la necessaria cernita delle informazioni - una massa clamorosa di preziose notizie che possono consentire un processo di auto-formazione.
Tuttavia, per fortuna della nostra umanità, ci sono anche luoghi - resi più allettanti da tecnologie moderne - che sono e restano i musei nelle diverse declinazioni possibili.
Ci riflettevo, pensando che proprio ieri a Parigi è stato inaugurato un museo che offre elementi significativi di conoscenza.
Traggo dal sito della Città di Parigi: "Le nouveau "Musée de la Libération de Paris - musée du Général-Leclerc – musée Jean-Moulin" sera inauguré officiellement le 25 août 2019 place Denfert-Rochereau (14e), à l'occasion des 75 ans de la Libération de Paris. C'est sur cette place que la 2e division blindée du général Leclerc arrivait depuis la porte d'Orléans, en direction de son poste de commandement, gare Montparnasse".

Stupiscono in positivo certi tempi di spostamento del museo: "Anciennement situé sur la dalle Atlantique au-dessus de la gare Montparnasse, le musée souffrait d'un manque de visibilité et d'accessibilité. En 2015, la Ville de Paris décide de le déplacer dans un lieu plus visible et porteur des traces de la libération de Paris, à savoir dans les pavillons de l'architecte Claude-Nicolas Ledoux conçus en 1787 place Denfert-Rochereau. Sous le pavillon Ouest se cache un haut lieu de commandement. Dans cet abri de défense passive, le colonel Rol-Tanguy installe son PC le 20 août 1944, dès le début de l'insurrection populaire contre l'occupant.
Le chantier du nouveau musée a été lancé en mai 2017. L'opération a consisté à restaurer deux pavillons patrimoniaux et à réhabiliter le bâtiment adjacent du XIXe siècle. Le site de Montparnasse a été fermé en juillet 2018 pour débuter le déménagement des collections avant leur installation cet été. En tout, près de 20 millions d'euros ont été nécessaires, dont 13 financés par la Ville.
Le musée a gagné en surface: il compte désormais 2 500 m2 de surface d'exposition, dont 660 m2 destinés aux collections permanentes, 140 m2 aux expositions temporaires et 160 m2 au centre de documentation"
.
Bella storia, che ricorda - precisa il Sito - due grandi personalità: "«L'enjeu du musée est de permettre au public d'aujourd'hui de comprendre une page fondamentale de l'histoire de France au travers du parcours de deux hommes très différents, Philippe Leclerc de Hauteclocque et Jean Moulin», explique Sylvie Zaidman, directrice du musée. La défaite de 1940 ébranle les structures du pays, désormais pour partie occupé par les Allemands et administré autoritairement par le gouvernement de Vichy, tenant d'un ordre nouveau. Les libertés sont réduites, le maintien de l'ordre passe par la régression. Chacun selon ses idées, Philippe Leclerc de Hauteclocque (le futur général Leclerc) et Jean Moulin se lancent dans un combat pour défendre leur patrie. Dans un monde en guerre, ils ont des valeurs à défendre et prennent des engagements décisifs. Leur objectif commun? La libération de la France, dont la libération de Paris est le symbole plus fort»".
Esiste nell'allocazione prescelta questo "genius loci" : "Le site de Denfert-Rochereau est chargé d'histoire puisqu'il abrite également en son sous-sol le PC du colonel Rol-Tanguy, chef des Forces françaises de l'intérieur (FFI). À vingt mètres sous terre, cet "abri de défense passive" sera ouvert pour la première fois au public. Les chemins de câbles, les groupes électrogènes, la porte blindée et étanche pour protéger des gaz toxiques, le cyclogénérateur, pour filtrer l'air en cas de bombardement... tout est d'époque".
Una scelta intelligente, che offre un momento storico decisivo. Peccato che in Valle d'Aosta manchi un "Museo dell'Autonomia" per ricordare tappe fondamentali di storia e patria e peccato che manchi un museo (tranne uno piccolo a Perloz) che racconti le vicende concitate e drammatiche che portarono alla Liberazione della Valle ed, in contemporanea, ai passaggi fondamentali che portarono all'attuale ordinamento valdostano.

Registrazione Tribunale di Aosta n.2/2018 | Direttore responsabile Mara Ghidinelli | © 2008-2019 Luciano Caveri