Une économie en difficulté

La crise du pouvoir d’achat semble caractériser l’été : les données touristiques confirmeraient ce qu’on sait déjà, c’est-à-dire que dans les dernières années l’argent à disposition des familles a diminué. On assiste, en quelques sortes, à un appauvrissement général, qui impose des choix, parmi lesquels celui de couper sur les vacances.
Il me semble que ce discours soit unanimement partagé. Il est par contre plus difficile de creuser sur les raisons qui ont conduit à cette situation. L’Euro semble être le premier coupable, avec la série d’augmentations sans raisons qui se sont vérifiées en Italie notamment à cause de l’absence de ces contrôles qui ont été faits en d’autres Pays européens. Mais regretter le passage à l’Euro est inutile à présent, même parce que si on avait gardé la « Lira » elle aurait été massacrée dans son isolement. Autre phénomène acquis : les familles ont dû répondre à la hausse des prix en recourant aux économies accumulées et en s’endettant. Si on veut sourire, les fourmis se sont transformées en cigales.
Pensons aussi à d’autres faits contingents. L’augmentation du prix du pétrole a beaucoup de conséquences sur notre quotidien. Cela vaut également pour les produits alimentaires et pour les nouveaux frais qui s’ajoutent aux bilans des familles, comme ceux liées aux téléphones portables. Les dépenses augmentent, mais pas les revenus et le mécanisme saute.
Ajoutons encore le danger que la réduction des ressources publiques conduise à couper la grande série des services sociaux auxquels on accède gratuitement ou à des coûts réduits et le scénario devient vraiment inquiétant dans le contexte d’une économie italienne en difficulté.
Le principe du bon sens est de plus en plus valable pour une communauté aussi petite que la nôtre qui subit des phénomènes incontrôlables causés par des dynamiques mondiales qui nous dépassent.
L’occasion est utile, toutefois, pour réfléchir à notre modèle politique et à notre développement. Souvent certains de nos arguments politiques – je pense par exemple au Statut d’autonomie- pouvaient apparaître abstraits et éloignés de la réalité. Mais lorsque la qualité de la vie et l’argent de chacun de nous sont en discussion l’attention augmente et il y a des combats de principe, aussi pleins de substance qu’ils sont, qui prouveront leur importance.

Registrazione Tribunale di Aosta n.2/2018 | Direttore responsabile Mara Ghidinelli | © 2008-2020 Luciano Caveri